4 janvier 2022
Un violent incendie rase un garage à Sainte-Victoire-de-Sorel
Par: Alexandre Brouillard

Un incendie s’est déclenché vers 22 h 23, le 3 janvier, dans un garage détaché d’une maison unifamiliale de la rue Jean-Louis Leduc, à Sainte-Victoire-de-Sorel. Photo Steve Gauthier

Un incendie s’est déclenché vers 22 h 23, le 3 janvier, dans un garage détaché d’une maison unifamiliale de la rue Jean-Louis Leduc, à Sainte-Victoire-de-Sorel. Photo Steve Gauthier

Un incendie s’est déclenché vers 22 h 23, le 3 janvier, dans un garage détaché d’une maison unifamiliale de la rue Jean-Louis Leduc, à Sainte-Victoire-de-Sorel. Photo Steve Gauthier

Un incendie s’est déclenché vers 22 h 23, le 3 janvier, dans un garage détaché d’une maison unifamiliale de la rue Jean-Louis Leduc, à Sainte-Victoire-de-Sorel. Photo Steve Gauthier

L’excellent travail des pompiers a permis de contenir le violent incendie qui a détruit un garage détaché d’une maison unifamiliale située au 6, rue Jean-Louis Leduc, à Sainte-Victoire-de-Sorel, le 3 janvier dernier.

Publicité
Activer le son

Le Service de protection et d’intervention d’urgence de Sorel-Tracy a reçu l’appel peu avant 22 h 30, lundi soir. Une quinzaine de pompiers ont été mobilisés pour combattre le violent incendie.

« Les pompiers présents ont fait un excellent travail pour contenir l’incendie. Le vinyle de la maison à la droite du garage commençait à fondre. Si les pompiers arrivaient cinq minutes plus tard, la maison du propriétaire du garage brûlait aussi », indique le chef d’intervention pour le Service de protection et d’intervention d’urgence de Sorel-Tracy, Roger Lamanque.

Il ajoute que le brasier s’est propagé très rapidement et que le froid a compliqué le travail des sapeurs, qui ont tout de même réussi à limiter les dommages. Personne n’a été blessé lors des événements.

« Deux techniciens enquêteurs se sont rendus sur les lieux et ont conclu, hors de tout doute, que l’incendie est accidentel. Ce serait probablement dû à un problème électrique », conclut Roger Lamanque.

Alors que le service d’électricité a été coupé de la maison pour des raisons de sécurité, les occupants de la demeure se sont eux-mêmes relocalisés.

image