22 octobre 2021
Une autre école primaire est de nouveau demandée à Contrecœur
Par: Jean-Philippe Morin

L’école des Cœurs-Vaillants de Contrecœur subit présentement un deuxième agrandissement depuis son ouverture en 2014, et des classes modulaires pourraient être ajoutées à la suite de la demande du CSS des Patriotes. Photothèque | Les 2 Rives ©

Les membres du conseil d’administration du Centre de services scolaire (CSS) des Patriotes ont de nouveau demandé la construction d’une nouvelle école primaire à Contrecœur en raison de l’accroissement rapide de la population.

Publicité
Activer le son

L’école primaire comprendrait une capacité de six locaux de classe pour le préscolaire et de 18 locaux de classe pour le primaire.

Les membres du CA ont réalisé cette demande bonifiée lors de la séance publique du 19 octobre 2021 puisqu’ils n’ont toujours pas reçu de réponse favorable de la part du Ministère de l’Éducation du Québec (MÉQ) l’an dernier. La demande précédente, estimée à 27,5 M$, comptait quatre locaux pour le préscolaire et 12 pour le primaire.

Le CA a aussi demandé l’ajout de quatre locaux de classe modulaire à l’école des Cœurs-Vaillants et quatre autres à l’école Mère-Marie-Rose pour répondre temporairement aux besoins d’espace de ce secteur. Rappelons que l’école des Cœurs-Vaillants, construite en 2014, en est déjà présentement à son deuxième agrandissement. Des travaux de 4,5 M$ ont lieu pour ajouter trois locaux de maternelle 4 ans et bonifier la bibliothèque, les locaux polyvalents et les locaux de service de garde. La fin de ces travaux est prévue en août 2022.

Cette croissance de la population est visible dans les 21 municipalités du territoire du CSS des Patriotes, dont Contrecœur, explique son directeur général, Luc Lapointe. « Chaque année, l’évolution du nombre d’élèves sur son territoire est suivie de près, dans les différents secteurs afin de bien évaluer les besoins en espace pour ceux-ci. Depuis une dizaine d’années, nous connaissons une forte croissance qui s’est traduite par la construction et l’agrandissement de 12 écoles, alors que sept sont en cours de réalisation », souligne-t-il.

Suivant la réception de l’autorisation du MÉQ pour ces demandes d’ajout d’espace, les projets à réaliser devraient être terminés après quatre ans.

image