23 novembre 2021
Saint-Gérard-Majella
Une conseillère de l’équipe Georges-Henri Parenteau élue par tirage au sort
Par: Jean-Philippe Morin

Mélanie Parenteau est la seule conseillère qui ne fait pas partie de l’Alliance citoyenne au sein du nouveau conseil municipal de Saint-Gérard-Majella. Photo tirée de Facebook

Mélanie Parenteau est la nouvelle conseillère municipale au poste 4 à Saint-Gérard-Majella. La membre de l’équipe Georges-Henri Parenteau, qui avait obtenu 92 voix, soit le même nombre que son opposant Yves Villiard de l’Alliance citoyenne, a remporté son siège par tirage au sort.

Publicité
Activer le son

Un recomptage des votes s’est déroulé le mercredi 17 novembre, au palais de justice de Sorel-Tracy. Le résultat a été le même que lors de la soirée d’élection du 7 novembre, soit 92 voix de chaque côté. Il a donc fallu tirer au sort pour déterminer la personne à être élue à ce poste, en l’occurrence Mélanie Parenteau.

Mme Parenteau sera donc la seule membre de l’équipe Georges-Henri Parenteau à siéger au conseil de Saint-Gérard-Majella. Les cinq autres conseillers font partie de l’Alliance citoyenne, tout comme la nouvelle mairesse Marie Léveillée, qui a battu le maire sortant Georges-Henri Parenteau par une seule voix (92 contre 91).

« Je ne sais pas comment ils vont m’accueillir, commente Mélanie Parenteau. Je sais que je vais être minoritaire, mais ça ne m’empêchera pas de le dire à voix haute si je ne suis pas d’accord avec une décision. Il y a quand même la moitié des gens de Saint-Gérard qui ont voté pour moi, je veux être leur voix au conseil. Même si je n’étais pas au conseil avant, les gens qui ont voté pour l’équipe Georges-Henri Parenteau croient que le conseil précédent a fait un bon travail, il leur faut quelqu’un pour continuer à bien les représenter et ce sera moi. »

Mélanie Parenteau est consciente que les prochains mois ne seront pas faciles à la Municipalité. « Je veux quand même être la plus ouverte possible avec l’équipe de l’Alliance citoyenne. Il faut faire avancer la Municipalité. Je souhaite aussi voir, aux assemblées du conseil, des citoyens qui s’intéressent aux décisions prises par les élus, qu’il y ait des questions posées pour débattre d’idées. En espérant, bien sûr, que le tout se déroule dans le plus grand respect », conclut la nouvelle conseillère.

Un premier conseil de courte durée

La première séance du nouveau conseil municipal s’est déroulée le mardi 16 novembre. À l’ordre du jour, on y retrouvait une liste de démissions d’employés, soit Anny Boisjoli (directrice générale et secrétaire-trésorière), Mélissa Fréchette (secrétaire adjointe), Serge Lebrun (inspecteur municipal), Josée Bussières (récréologue), Louise Leblanc (comité MADA) et Louis St-Germain, Mélanie Parenteau et Karine Therrien (comité des Loisirs).

Le conseil municipal a donc pris acte de ces démissions avant d’ajourner la séance, qui n’aura duré que quelques minutes. La Fédération québécoise des municipalités (FQM) pourrait intervenir dans le processus afin d’aider la Municipalité à embaucher, de façon intérimaire, un(e) directeur(trice) général(e) et un(e) inspecteur(trice) municipal(e), soit les deux postes les plus urgents à combler.

image