27 juin 2022
Une MRC bouillante de culture
Par: Stéphane Martin

Julie-Anne Tremblay est la nouvelle coordonnatrice culturelle de la MRC de Pierre-De Saurel depuis mai dernier. Photo gracieuseté

Si vous avez choisi la MRC de Pierre-De Saurel comme lieu de résidence, vous remarquerez peut-être les efforts développés pour mettre de l’avant la culture et le patrimoine. C’est en 2008 que la MRC a élaboré sa première politique culturelle régionale.

Publicité
Activer le son

« La culture est pour moi un synonyme de créativité et de bien-être au niveau de vivre chez soi, connaître chez soi, vivre des émotions chez soi. Pour moi, c’est très important autant les activités offertes que ce que l’on retrouve autour de nous au niveau esthétique et historique. Cela procure un bien-être et un sentiment d’appartenance à la communauté », explique la coordonnatrice culturelle à la MRC de Pierre-De Saurel, Julie Anne Tremblay.

La muséologue de formation occupe ce poste depuis le mois de mai. Provenant de l’extérieur, elle porte un regard détaché sur la grande région de Sorel-Tracy qui nous rappelle l’importance de toujours regarder en arrière pour mieux savoir où l’on va. « Le passé industriel fait partie du patrimoine très particulier de la région de Sorel-Tracy. Je constate qu’il y a beaucoup de dynamisme dans la région qui est loin d’être en retard au niveau culturel. J’aime mon rôle parapluie qui touche aux 12 municipalités qui ont chacune leurs particularités. »

« Au Québec, nous avons une population très créative. Il y a beaucoup de gens en région, ce n’est pas juste à Montréal que ça se passe. Il existe une dynamique culturelle très forte. La culture a des retombées économiques importantes, la culture fait partie de la qualité de vie des gens à différents niveaux et ne se limite pas qu’à des artistes et des spectacles. Le patrimoine industriel et vivant, la toponymie, l’occupation du territoire, etc. C’est beaucoup de choses à prendre en considération », ajoute celle qui souhaite transmettre sa passion à toute la population.

Pour Julie Anne Tremblay, la culture est un élément important qui favorise la rétention de la population. « Chaque municipalité a son histoire et chacune a une réalité différente. On retrouve dans Pierre-De Saurel, la Richelieu, le patrimoine maritime, industriel et agricole qui fait de nous une région très diversifiée. La culture citoyenne est importante et il faut avoir une reconnaissance que des gens ont occupé le territoire, dont les autochtones. Une connaissance du passé fait en sorte que les jeunes qui habitent dans la région, s’ils sont fiers d’où ils viennent, s’ils savent des choses, ils peuvent raconter le lieu dans lequel ils vivent. Cela fait qu’ils sont plus enracinés et qu’ils ont un plus fort sentiment d’appartenance à la région. C’est quelque chose que je veux travailler, cet enracinement, cette connaissance du lieu que l’on habite. »

« La politique culturelle est importante puisque c’est un lien entre les professionnels de la MRC et les élus afin d’impliquer les gens du milieu. En faisant des projets ensemble, on répond à des besoins du milieu. Cela ne peut que donner de bons projets », de conclure la coordonnatrice des communications de la MRC de Pierre-De Saurel, Josée-Ann Bergeron.

image