1 février 2022
Réouverture à 50 % des salles à manger
Une nouvelle attendue avec impatience par les restaurateurs
Par: Alexandre Brouillard

De gauche à droite, Joëlle Guilbault et Marie-Andrée Gouin, les copropriétaires du Forestier bar à tapas. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Bien que le service take-out permettait à la plupart d’entre eux de continuer leurs activités, les restaurateurs de la région ont accueilli avec enthousiasme la décision du gouvernement du Québec de rouvrir à 50 % leur salle à manger.

Publicité
Activer le son

Depuis lundi dernier, les restaurants au Québec peuvent de nouveau accueillir leurs clients, une situation qui fait le bonheur de la copropriétaire du Forestier bar à tapas, Marie-Andrée Gouin. « On avait très hâte, mais ça demande beaucoup de gestion en peu de temps. On s’était rééquipé pour offrir de nouveau le service take-out avant les Fêtes lorsque nous avons dû fermer la salle à manger. C’est donc un revirement de situation rapide », mentionne-t-elle.

Elle affirme toutefois que ce sont les plats pour emporter qui ont permis au Forestier de passer à travers les épisodes de fermetures engendrés par les mesures sanitaires. « Le service take-out fonctionne très bien, soutient la copropriétaire avec enthousiasme. On est chanceux d’avoir une clientèle fidèle qui a continué à nous encourager. »

Dès l’annonce de la réouverture à 50 % des salles à manger, le compte à rebours s’est enclenché pour Mme Gouin et son équipe. « On a dû recontacter nos employés, prendre contact avec la compagnie pour laver les lignes de bières, etc. C’est beaucoup de coûts en peu de temps », raconte-t-elle.

Finalement, la copropriétaire espère que les salles à manger pourront rouvrir à 100 % le plus tôt possible. « Avec le passeport vaccinal et les membres de notre équipe qui sont tous vaccinés, j’espère qu’on pourra rouvrir au complet bientôt parce qu’à un moment donné, ce sont des pertes constantes. On n’a plus les moyens de fermer », conclut Marie-Andrée Gouin.

image