2 novembre 2021
Campagne de sociofinancement à l’École Mère-Marie-Rose de Contrecœur
Une serre hydroponique intérieure pour en apprendre plus sur l’agriculture
Par: Alexandre Brouillard

L’École primaire Mère-Marie-Rose à Contrecœur a lancé une campagne de sociofinancement pour acheter une serre hydroponique sur roues. Photo Les 2 Rives ©

L’École primaire Mère-Marie-Rose, située à Contrecœur, a lancé une campagne de sociofinancement pour procéder à l’achat d’une serre hydroponique sur roues. Installé à l’intérieur de l’établissement scolaire, ce jardin intérieur permettra aux élèves d’en apprendre davantage sur l’agriculture.

Publicité
Activer le son

Lors de son acquisition, la serre hydroponique pourra être utilisée par l’ensemble des élèves de l’école, qui compte environ 400 élèves de la maternelle quatre ans à la sixième année du primaire. Les jeunes pourront y faire pousser des légumes, des fines herbes et même des fleurs. Ils apprendront les bases de l’agriculture et seront sensibilisés aux raisons de protéger la Terre.

Le projet d’acheter et d’installer une serre hydroponique à l’intérieur del’École Mère-Marie-Rose date de quelques années déjà. L’idée de départ était d’implanter un jardin communautaire pouvant servir aux enseignants pour apprendre aux élèves diverses méthodes d’agriculture et de jardinage.

Après réflexion, la direction de l’établissement a plutôt décidé de lancer le projet avec un jardin intérieur pour bien enseigner aux jeunes les différents processus d’agriculture et de jardinage.

« Éventuellement, l’idée est de concrétiser le projet de jardin communautaire pour que les élèves puissent planter les pousses cultivées l’hiver à l’aide de la serre hydroponique et les planter dans le jardin lors de la belle saison », explique le directeur de l’École Mère-Marie-Rose, Michel Kennedy.

Une fois achetée et installée à l’intérieur de l’établissement scolaire, la serre hydroponique pourra être utilisée par toutes les élèves afin de mener à bien divers projets avec l’aide des enseignants.

Sensibiliser les plus jeunes

Par l’entremise de ce futur jardin intérieur, les enseignants sontencouragés à développer des projets d’entrepreneuriat liés à l’environnement et aux saines habitudes de vie avec leurs élèves.

Le directeur de l’École croit qu’il est important pour les jeunes d’être sensibilisés quant à la protection de l’environnement. « Je crois que la plus jeune génération est consciente de l’importance de protéger la Terre. Elle est sensible à la question de l’environnement. Par exemple, il n’est pas rare que des jeunes de l’école expriment la volonté de ramasser les masques qui trainent à l’extérieur de l’établissement. Ils ont un souci indéniable pour l’environnement », affirme-t-il.

En date du 2 novembre, 5055 $ avaient été récoltés pour l’achat de la serre hydroponique sur roues, alors que l’objectif est d’amasser 6500 $. Pour effectuer un don, il faut se rendre au www.laruchequebec.com et se rendre au projet « Un jardin intérieur à l’école pour en apprendre plus sur l’agriculture ».

image