23 novembre 2022
Une tournée de quatre concerts pour une chorale de la région
Par: Rachel Gauthier

Ensemble Grégoria est un chœur grégorien de la région, qui est composé de 18 choristes. Photo Martine Légaré

La chorale Ensemble Grégoria amorce une tournée régionale de quatre concerts les dimanches du 27 novembre au 18 décembre 2022.

Publicité
Activer le son

Ensemble Grégoria, une chorale fondée en 2015 par Antoine Ouellette, se produira à l’église de Saint-Marc-sur-Richelieu le 27 novembre pour la messe de 10 h, à l’église de Saint-Roch-de-Richelieu le 4 décembre pour la messe de 9 h 30, à l’église Saint-Pierre de Sorel-Tracy le 11 décembre pour la messe de 9 h et à l’église de Saint-Antoine-sur-Richelieu le 18 décembre pour la messe de 11 h.

La chorale est composée de 18 membres, qui comprend autant des femmes que des hommes. C’est le plaisir de faire de la musique qui unit ce chœur original.

« On est bien attendu dans les églises qu’on va faire en novembre-décembre. Les gens sont bien contents de nous recevoir. J’espère qu’on sera à la hauteur! », s’exclame M. Ouellette.

Une musique singulière

La chorale plonge dans le répertoire de la musique sacrée médiévale, avec en particulier le chant grégorien. Cette musique est très ancienne, originaire du Moyen Âge. Elle était majoritairement jouée dans les monastères et les paroisses. Le fondateur mentionne notamment que certains de leurs chants ont plus de 1000 ans d’existence. Le sens du rythme de ces compositions musicales est très différent de celui qu’on peut entendre habituellement.

Selon Antoine Ouellette, il s’agit d’« une musique qui n’a pas de beat. […] C’est des tournures mélodiques qui sont complètement différentes. Ce n’est pas la gamme majeure, la gamme mineure. […] C’est vraiment autre chose. C’est des couleurs différentes. C’est ça qui est la beauté aussi de cette musique-là. »

De manière générale, la musique se décrit comme méditative, « planante » et relaxante à l’écoute, malgré le grand effort physique que demande cet exercice musical aux choristes par le biais du souffle et de la respiration.

M. Ouellette ajoute qu’il n’y a pas de public cible pour ce type de mélodie. « Les gens viennent chercher ce qui les nourrit, soit la méditation, soit la prière, soit la musique comme telle, soit le Moyen Âge pour faire un voyage dans le temps en musique. C’est vraiment libre à chacun », confie-t-il.

D’autres projets

Pour le printemps 2023, le fondateur de la chorale aimerait que son chœur se produise dans des églises des environs. Son objectif est de faire connaître la chorale Ensemble Grégoria dans la région et de donner envie à qui le souhaite de joindre le groupe, ouvert à tous. « On va commencer par rayonner dans la région », conclut-il.

image