23 novembre 2021
Deux nouveaux services de transport collectif dans la région
Par: Katy Desrosiers

Le directeur général de la STC, Simon Berthiaume, est fébrile à l’idée de recevoir bientôt la clientèle dans les nouveaux bureaux de l’organisation aux Promenades de Sorel. Photo Les 2 Rives ©

En avril prochain, la Société de transport collectif (STC) de Pierre-De Saurel lancera deux nouveaux services sur le territoire de la MRC de Pierre-De Saurel, soit la ligne express entre Sorel-Tracy et Longueuil ainsi qu’un service de navettes urbaines qui desservira plusieurs quartiers de la ville-centre et Saint-Joseph-de-Sorel.

Publicité
Activer le son

Dans les derniers mois, la STC a bonifié son service de Taxibus en plus d’instaurer un système de transport régional qui permet aux citoyens de la MRC de voyager vers la ville-centre ou entre chaque municipalité. Le service de transport adapté est toujours maintenu.

En avril, la STC reprendra la ligne directe en autocar vers Longueuil. Exo conservera une ligne qui traversera Contrecœur pour la population qui souhaiterait se rendre sur ce territoire.

Le fait de s’occuper localement de la ligne express est avantageux pour les clients, souligne le directeur général de la STC, Simon Berthiaume. « Les gens vont se rendre à Longueuil dans un délai d’une heure, grosso modo. […] Avant, il y avait plusieurs arrêts et ça pouvait prendre jusqu’à 1 h 45. Ça commence à être long pour te rendre à Longueuil quand ça prend 50 minutes en voiture. Ce sera avec un prix concurrentiel. La passe va tourner autour de 158 $ par mois. Quand tu as une voiture, en partant, les coûts sont déjà supérieurs », explique M. Berthiaume.

Des navettes urbaines

La STC offrira également des navettes urbaines sur le territoire de Sorel-Tracy et Saint-Joseph-de-Sorel. Simon Berthiaume souhaitait depuis longtemps offrir un tel service à la population. Alors que la ligne 700 d’Exo ne faisait qu’un croche par le centre-ville, les nouvelles navettes circuleront dans des quartiers et s’arrêteront à des endroits stratégiques.

La STC utilisera des minibus de 12 passagers puisqu’ils peuvent passer sur le pont Turcotte malgré la limitation de poids.

« On a choisi des endroits où il fallait absolument passer comme l’hôpital, le centre-ville et le Cégep et après, on a tracé autour de ça », mentionne M. Berthiaume.

Les navettes utiliseront les artères plus passantes comme le chemin St-Roch, la rue des Grands-Bois et la rue de Ramezay. Il y aura des correspondances directes pour des centres scolaires.

Ce service a aussi été pensé pour la multiconnexion. Un citoyen pourrait prendre une navette pour ensuite accéder au transport interrégional. Des tarifs préférentiels ont été mis en place pour les clients utilisant plus d’un service.

« Ç’a vraiment été vu pour unifier les transports dans la région. Tant qu’à faire ça, aussi bien que les gens puissent l’utiliser facilement, à leur guise, et que ce ne soit pas trop dispendieux », précise Simon Berthiaume.

De meilleurs prix

En reprenant le contrôle sur le transport en commun, Simon Berthiaume avance que de gros gains peuvent être faits au niveau des frais administratifs.

Toutefois, les utilisateurs devront posséder une carte indépendante pour les services de la STC, comme c’est le cas dans d’autres villes qui gèrent elles-mêmes leur transport en commun.

« Oui il y a un petit désagrément d’avoir une carte indépendante de notre côté, mais en bout de ligne, la carte va leur coûter moins cher qu’elle leur coûtait auparavant. C’est un gros avantage quand même », souligne M. Berthiaume.

Une fois leur carte en main, les clients pourront se procurer des titres de transport en ligne. Des tarifs préférentiels seront offerts entre autres pour les étudiants et les aînés.

Autant pour le transport interrégional que pour les navettes urbaines, des circuits fixes avec des heures de passage seront instaurés. Dans les prochains mois, des sondages seront effectués afin de voir l’intérêt et les besoins de la population pour de nouvelles destinations et de nouveaux trajets.

 

À lire aussi : La STC de Pierre-De Saurel voit son déménagement aux Promenades de Sorel d’un bon œil

image