3 août 2022
François Chapdelaine accusé de meurtre au deuxième degré
Par: Jean-Philippe Morin

François Chapdelaine est accusé du meurtre au deuxième degré d’Audra-Sabrina Gratton. Photo tirée de Facebook

Audrey-Sabrina Gratton, victime. Photo tirée de Facebook

L’homme qui a aspergé d’essence son ex-conjointe avant d’allumer le feu sur la rue Turcotte le 31 juillet a été formellement accusé de meurtre au deuxième degré mercredi matin, au palais de justice de Sorel-Tracy.

Publicité
Activer le son

François Chapdelaine est aussi accusé d’incendie criminel et de possession de matériel combustible, en l’occurrence de l’essence.

L’homme de 34 ans avait une faible voix au bout du fil, lorsqu’il a comparu de son lit d’hôpital. Il a simplement répondu par l’affirmative lorsque le juge Marc-Nicolas Foucault lui a demandé s’il comprenait les chefs d’accusation auxquels il faisait face.

Il n’est pas impossible que le chef d’accusation change en meurtre au premier degré, soit avec préméditation. « Pour l’instant, la preuve démontre un meurtre au second degré, mais l’enquête se poursuit », indique en entrevue la procureure de la poursuite, Me Marieke Sabeh.

Rappelons qu’Audrey-Sabrina Gratton, 43 ans, a perdu la vie dans tout ce qui s’apparente à un féminicide. Elle et l’accusé se sont fréquentés pendant quelques mois, selon nos informations.

François Chapdelaine, qui est demeuré détenu, reviendra devant la Cour le 29 août pour la suite des procédures. Selon nos informations, il pourrait passer plusieurs semaines à l’hôpital pour soigner ses brûlures. Il serait en attente d’une greffe de peau pour son bras.

François Chapdelaine a plusieurs antécédents judiciaires. Entre 2012 et 2018, il a écopé de plusieurs peines de prison pour notamment introduction par effraction, voies de fait, voies de fait causant des lésions, menaces, entrave, conduite avec les facultés affaiblies, ainsi que de nombreux bris de conditions.

Rappel des faits

Les pompiers ont été appelés peu après 23 h, le dimanche 31 juillet, pour un incendie dans une résidence à logements de la rue Turcotte, à Sorel-Tracy. À leur arrivée, ils ont découvert un corps carbonisé et ont immédiatement transféré l’enquête à la Sûreté du Québec.

À leur arrivée sur place, les policiers ont été informés qu’à quelques centaines de mètres, à l’intersection des rues Carignan et Goupil, un homme avait foncé en voiture sur des bacs à recyclage au bord du chemin. Ils ont procédé à l’arrestation de François Chapdelaine, qui était gravement brûlé.

Quant aux deux hommes qui étaient considérés comme des personnes d’intérêt et qui devaient être rencontrés dans le cadre de l’enquête, ils ne seraient que des témoins, selon ce qu’a révélé TVA, hier.

Rappelons également que des perquisitions ont eu lieu le 1er août dernier, notamment à la résidence du suspect, sur la rue Maisonneuve à Sorel-Tracy. L’enquête se poursuit.

image