11 mai 2022
Ponceau du ruisseau du Marais sur la route 132 à Sorel-Tracy
Le MTQ assure avoir la situation bien en main
Par: Alexandre Brouillard
Dans les derniers mois, le MTQ a procédé au gainage du ponceau et l’a renforcé avec du béton. Photo Alexandre Brouillard | Les 2 Rives ©

Dans les derniers mois, le MTQ a procédé au gainage du ponceau et l’a renforcé avec du béton. Photo Alexandre Brouillard | Les 2 Rives ©

Alors que des agriculteurs de la région croient que le ministère des Transports du Québec (MTQ) fait preuve « d’incompétence et d’irresponsabilité » dans le dossier du ponceau du ruisseau du Marais, le ministère assure que l’intégrité de la structure sera assurée d’ici les travaux de remplacement.

Publicité
Activer le son

À l’hiver 2019, lors de l’entretien du ponceau situé sur la route 132, au-dessus du ruisseau du Marais, entre l’usine de la Laiterie Chalifoux et la Boutique Multi-Flammes à Sorel-Tracy, l’état de la structure avait incité le ministère à recommander des travaux de réparation avant d’en compléter le nettoyage. « Ces travaux préventifs étaient nécessaires afin de prévenir un effondrement du ponceau, qui aurait entraîné la fermeture de la route 132 », indique Marie-Michelle Pilon, conseillère en communication au MTQ.

Depuis, le ministère a bétonné la portion fragilisée par une importante corrosion. Puis, au début de l’année, il a procédé au gainage du ponceau pour encore plus renforcer la structure. Des pratiques critiquées par Yves Champagne, propriétaire de la Ferme Soreloise, et Yan Bussières, président du syndicat de l’Union des producteurs agricoles (UPA) Richelieu-Yamaska, qui les qualifient « d’irresponsables ». « Cette intervention a été réalisée en plus du renforcement de béton déjà en place et n’a pas d’impact sur la capacité hydraulique du ponceau, qui était déjà réduite. L’intervention vise à maintenir l’intégrité du ponceau jusqu’à son remplacement et la route 132 ouverte à la hauteur de l’infrastructure », précise Mme Pilon.

Un projet de remplacement dans les boîtes

Alors que les agriculteurs et la MRC de Pierre-De Saurel réclament le changement du ponceau depuis six ans, le MTQ assure qu’il sera remplacé, mais qu’il est difficile de se prononcer sur un échéancier précis. « Il reste plusieurs étapes à franchir avant d’arriver à l’étape de la réalisation des travaux. Ce projet est notamment assujetti à des restrictions environnementales et au déplacement de certains équipements de services publics », explique la conseillère en communication du MTQ.

D’ici les travaux de remplacement, le ministère évalue si d’autres interventions temporaires sont possibles et requises afin d’assurer un drainage efficace du cours d’eau à travers le ponceau. « Plusieurs échanges ont eu lieu avec la MRC de Pierre-De-Saurel dans le cadre de ce dossier. […] La priorité du ministère est de toujours agir avec diligence afin d’assurer la sécurité des usagers du réseau routier », ajoute Mme Pilon.

Alors que des travaux d’asphaltage de la chaussée dans ce secteur de la route 132 sont prévus en 2022, Yves Champagne et Yan Bussières demandent que les travaux de remplacement du ponceau soient réalisés au même moment.

Toutefois, Marie-Michelle Pilon indique que l’intervention ne peut pas attendre que la conception et que les autorisations nécessaires au remplacement du ponceau soient complétées.

image