7 février 2024 - 08:22
Léo St-Michel, le meilleur pointeur de l’histoire des Rebelles
Par: Stéphane Fortier

Léo St-Michel, une des pièces maîtresses des Rebelles du Cégep de Sorel-Tracy. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Léo St-Michel, un joueur de centre en voie de compléter sa troisième saison chez les Rebelles en hockey masculin D1, est devenu le meilleur pointeur à vie de la concession avec une fiche 59 buts, 97 passes pour 156 points.

Il a battu le précédent détenteur du titre, lequel appartenait à Pierre-Luc Veillette, qui, en trois saisons, avait cumulé 128 points. Léo St-Michel pourra-t-il battre le record de la ligue établi par Julien Gagné du Collège Laflèche qui est de 161 points? Si la tendance se maintient et s’il n’est pas blessé, c’est plus que possible, croit Richard Farley, responsable du programme hockey au Cégep de Sorel-Tracy. Après une performance de cinq buts et trois passes dans les deux derniers matchs, il ne lui faut que cinq points pour égaler le record et six pour le battre.

Son entraîneur Éric Messier ne tarit pas d’éloges envers son joueur de centre et considère que Léo est supérieur à la moyenne tant défensivement qu’offensivement. « Il brille autant avec la rondelle que sans la rondelle », affirme Éric Messier, qui admire l’humilité de Léo malgré ses succès. Selon le coach, pour Léo, lequel est loin d’être une tête enflée, ce qui importe avant tout, c’est le succès de son équipe.

L’équipe avant toute chose

Léo St-Michel, originaire de Verchères, a une bonne tête sur les épaules, effectivement, et la performance de son équipe passe avant les records individuels. « C’est sûr que je suis fier d’avoir battu un record d’équipe. C’est un honneur pour moi, mais c’est surtout un honneur de jouer pour les Rebelles, c’est une belle organisation », de dire celui qui a joué une demi-saison pour le Drakkar de Baie-Comeau dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Et le record de la ligue? « Je ne veux pas focusser là-dessus. Les points vont venir, mais c’est l’équipe qui passe avant tout. L’important, c’est de se rendre en séries et aller le plus loin possible », espère-t-il.

Passer par la LHJMQ aurait pu lui permettre d’aller jouer dans le Junior AAA. « J’ai été repêché par Valleyfield dans le AAA, mais je trouvais que le hockey collégial était mieux structuré », justifie Léo St-Michel qui est inscrit en sciences humaines avec maths au Cégep de Sorel-Tracy. Et puis, il connaissait bien la ville, sa mère étant originaire de Sorel-Tracy.

La prochaine étape pourrait être le hockey universitaire. « Ce serait difficile. Ils prennent souvent des gars de la LHJMQ, des gars de 20 ans, et se tailler un poste est plus ardu. Je vais peut-être passer par l’Ontario, avant, pour faire la transition » de révéler Léo St-Michel.

Depuis qu’il est arrivé au sein des Rebelles, Léo n’a cessé de s’améliorer. « J’avais déjà des qualités offensives, je suis un bon passeur, je sais bien me positionner, mais j’avais des faiblesses au niveau défensif. Je crois avoir amélioré cet aspect depuis trois ans. Il faudra aussi que j’améliore mon jeu dans le cercle des mises en jeu », croit le joueur de centre.

Celui qui se dit bon passeur s’est souvent fait reprocher d’être un peu trop généreux pour ses coéquipiers. « On me l’a déjà dit, que je ne tirais pas assez, mais je veux favoriser mes coéquipiers, car ils ont tellement de talent. Je suis vraiment entouré de gars très talentueux », admet Léo St-Michel.

Cette saison, Léo St-Michel, premier pointeur de la Ligue, montre une fiche de 21 buts, 26 passes, 47 points en 28 matchs. Il lui reste donc huit matchs pour récolter au moins cinq points.

À lire aussi: Les Rebelles remportent deux belles victoires sur la route

image