18 janvier 2022
Un bon signal
Par: Deux Rives

Maire de Massueville de 2005 à 2021, Denis Marion commente l'actualité en tant que chroniqueur au journal Les 2 Rives. Photo Simon Ménard

Il y a donc une augmentation de la population à Sorel-Tracy et dans la plupart des autres municipalités de notre MRC qui compte maintenant 52 663 personnes, soit une hausse de 1,67 % par rapport à l’année précédente.

Publicité
Activer le son

Si on se fie aux prévisions de l’Institut de la Statistique du Québec (ISQ), nous aurions atteint en 2021 le chiffre prévu initialement par lui pour 2024. Trois ans d’avance sur les prévisions, voilà une bonne nouvelle pour commencer l’année. Une réalité qui aura des incidences dans plusieurs domaines d’activités dans la région et qui devrait nous inciter à poursuivre le travail engagé pour accueillir de nouveaux résidents et pour améliorer les conditions qui nous permettront de les garder avec nous.

Avec une hausse importante du nombre de maisons vendues dans l’agglomération de Sorel-Tracy entre 2020 et 2021, le bilan du marché immobilier est peut-être une indication de cette tendance. Notre région bénéficie elle aussi du déplacement vers les régions de plusieurs résidents des zones urbaines de la grande région de Montréal. L’intérêt pour les maisons unifamiliales pourrait même annoncer un possible rajeunissement de la population dans la région.

En février prochain, Statistique Canada commencera à partager les informations recueillies lors du recensement du printemps dernier. À partir de ce moment-là, nous en saurons plus sur le profil démographique de la région, c’est-à-dire sur les groupes d’âges de la population. Aura-t-il bougé? Depuis déjà plusieurs années, la Montérégie est une des régions du Québec qui non seulement voit sa population s’accroître, mais qui est aussi une des régions avec une proportion importante de jeunes. Ce qui n’est pas le cas chez nous jusqu’à maintenant; les statistiques présentent depuis de nombreuses années des signes indéniables du vieillissement de notre population. Selon ce que prévoyait l’ISQ, la proportion d’aînés dans la population régionale irait en augmentant. L’équilibre entre les groupes d’âge permet de diversifier les services pour répondre aux besoins de chacune des générations; le vieillissement de la population augmente, au contraire, les attentes pour des services spécifiques à nos aînés.

Un sursaut dans le nombre d’habitants est un bon signal qui pourrait engendrer l’élan dont nous avons besoin pour profiter d’un changement dans la pyramide des âges. Peut-être verrons-nous plus d’élèves inscrits dans les écoles primaires et secondaires de la région. Entre l’année scolaire 2020-2021 et cette année, 2021-2022, il y aurait déjà une légère augmentation d’élèves, une centaine de plus, un élément positif pour le Centre de services scolaire de Sorel-Tracy. Cela ne nuira certainement pas à la vitalité des écoles, mais aussi des villages en milieu rural et de Sorel-Tracy tout autant.

Avec la pénurie de main-d’œuvre qui afflige les entreprises, les commerces et les industries, un apport de nouveaux résidents pourrait également faire diminuer la pression.

La MRC de Pierre-De Saurel travaille actuellement à la révision de son schéma d’aménagement, c’est-à-dire son plan de développement du territoire, plan auquel se conformeront les plans d’urbanisme de chacune des 12 municipalités du territoire. Ce document, qui doit faire l’objet de consultations publiques plus tard cette année, constituera une des pièces maîtresses de la planification du développement de la région. C’est une autre belle occasion d’accorder nos violons pour appuyer de façon concertée tous les efforts entrepris par les municipalités, les organismes communautaires et les entreprises afin de dynamiser la région.

Quels sont les gestes à poser pour favoriser un développement harmonieux du territoire? Densifier les zones urbaines, appuyer la revitalisation des villages, soutenir les efforts de diversification de l’offre commerciale, promouvoir l’entreprenariat, et insister sur tout ce qui permet d’améliorer la qualité de vie. La région a intérêt à ne pas manquer son coup.

image