15 février 2022
Les échos du conseil municipal du 7 février à Sorel-Tracy
Un pas de plus vers l’installation permanente de la Maison l’Ancrage à Tracy
Par: Alexandre Brouillard

Advenant la concrétisation du projet, la Maison l’Ancrage déménagera dans la Maison des jeunes de Tracy « L’Air du temps » située au 3500, chemin Saint-Roch. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Réunis le lundi 7 février, les élus sorelois ont adopté deux demandes de modification de zonage pour permettre l’installation de la Maison l’Ancrage au 3500, chemin Saint-Roch, et l’aménagement de la Maison des jeunes de Tracy « l’Air du temps » au 3015, place des Loisirs.

Publicité
Activer le son

À lire aussi: Patrick Péloquin souhaite la réintégration de Sorel-Tracy dans la politique culturelle régionale

Advenant la concrétisation du projet, la Maison l’Ancrage pourra quitter son emplacement temporaire du 26, rue Guévremont, à Sorel-Tracy, où elle a commencé ses activités le 10 janvier dernier. De son côté, la Maison des jeunes de Tracy s’installera dans un local du Centre culturel de Tracy qui reste à déterminer.

Ce projet permettrait à la Maison des jeunes de se rapprocher du centre culturel, de la bibliothèque et du futur complexe aquatique et du terrain synthétique.

« Pour le moment, le projet est en cours d’analyse de part et d’autre. Nous attendons l’évaluation des coûts par des professionnels pour décider si un déménagement de la Maison des jeunes de Tracy l’Air du Temps dans des bâtiments de la Ville est possible et avantageux pour tous », indique le Chef de division du Service des communications de la Ville, Dominic Brassard.

Rappelons que la Maison l’Ancrage est un projet d’hébergement temporaire communautaire pour les jeunes de 16 à 23 ans en difficulté qui a vu le jour grâce à plusieurs campagnes de financement s’étant déroulées en 2021.

Les élus veulent accueillir les étoiles senior de baseball

Le conseil municipal a autorisé la mise en candidature de la Ville de Sorel-Tracy afin d’accueillir la joute des étoiles de la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ) le 30 juillet 2022.

Les élus ont accepté qu’un montant de 2800 $ soit versé à la LBMQ pour la mise en candidature et la diffusion de la partie sur le Web et NousTV. La Ligue s’est engagée à rembourser la totalité du montant advenant que la joute n’ait pas lieu pour diverses raisons.

Rappelons que ce projet a été mis en branle au début de l’année par Denis Courville, qui a été désigné représentant de la Ville dans ce dossier. Ce dernier a obtenu plusieurs appuis dans les milieux politique et sportif.

Denis Courville avait d’ailleurs lancé une pétition en ligne afin d’appuyer l’événement. En date du 10 février, 461 personnes l’avaient signée.

Des élus interpellent le MTQ

La conseillère du district Richelieu, Sylvie Labelle, a exprimé son mécontentement à l’égard de l’état de la chaussée sur le pont Maurice-Martel. « Le conseil est au fait du piètre état de l’autoroute 30, qui est dangereuse et qui a occasionné des accidents », mentionne-t-elle.

Concernant le pont Turcotte, elle a déploré que la Ville ne soit pas au courant des plans du MTQ concernant les structures jaunes installées aux entrées du pont. « On a juste vu les espèces d’infrastructures qui sont, à mon sens, horribles, lance Mme Labelle. Je trouve ça très malheureux parce que la Ville de Sorel-Tracy investit pour embellir et, entre autres, mettre des décorations hivernales qui sont dévisagées par cette structure jaune. »

De son côté, le conseiller du district Saint-Laurent, Martin Lajeunesse, a exprimé son impatience concernant l’éclairage inadéquat sur l’autoroute 30, tout en soulignant avoir relancé le bureau de M. Émond concernant l’état de la chaussée sur l’autoroute 30 et le pont Maurice-Martel.

« On m’a mentionné que les discussions prévues entre le député et le MTQ concernant la cédule des travaux pour refaire cette partie d’autoroute sont prévues cet été, indique M. Lajeunesse. Espérons que ce sera plus tôt que tard parce que c’est vraiment désagréable circuler à cet endroit. »

image