5 juillet 2022 - 08:23
Une parade de la Coupe Stanley à Sorel-Tracy ce samedi 9 juillet
Par: Jean-Philippe Morin

Marc-André Fleury avait ramené la Coupe Stanley à Sorel-Tracy pour la dernière fois en 2016 et en 2017. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Tel que promis, Nicolas Aubé-Kubel fera profiter les Sorelois de la conquête de la Coupe Stanley obtenue le 26 juin dernier. Et la cérémonie se fera plus tôt que tard, alors qu’une parade est organisée sur la rue du Roi à Sorel-Tracy le samedi 9 juillet.

Comme la Coupe Stanley sera au Centre Bell à Montréal les 7 et 8 juillet prochains dans le cadre du repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH), les joueurs du Québec faisant partie de l’Avalanche seront les premiers à profiter de la tournée du trophée. Nicolas Aubé-Kubel sera donc le premier à pouvoir festoyer avec la coupe.

La parade débutera à midi, à l’intersection des rues du Roi et Charlotte, en face du palais de justice. Elle se poursuivra jusqu’à l’allée piétonnière, près du Marché des arts Desjardins. Les citoyens sont donc invités à se masser le long de la rue du Roi pour voir défiler la Coupe Stanley et Nicolas Aubé-Kubel.

Ensuite, vers 12 h 30, une conférence de presse aura lieu à l’intersection des rues Augusta et Roi. De 13 h à 15 h, il y aura des signatures d’autographes et des prises de photo avec la Coupe Stanley et le joueur sorelois.

Comme il a organisé des parades lorsque François Beauchemin et Marc-André Fleury ont ramené la Coupe Stanley à Sorel-Tracy lors des dernières années, Yanick Lévesque sera à nouveau responsable de l’événement ce samedi. De plus, il fait partie du conseil d’administration du Gib Fest. Il a donc voulu faire d’une pierre deux coups.

« On a déjà toutes les infrastructures du Gib Fest, les rues sont déjà bloquées et avec la grande roue au bout de l’allée piétonnière, ce sera très familial. Le set-up est parfait », avance M. Lévesque.

Le matin, Aubé-Kubel a invité ses anciens entraîneurs pour leur faire profiter du moment avec la coupe. En soirée, il y aura également une fête privée, mais avec des amis proches et de la famille.

Les horaires sont sujets à changements. La fête aura lieu beau temps, mauvais temps.

À lire aussi:
« C’était comme dans un rêve » – Nicolas Aubé-Kubel

image