29 mars 2022
Des efforts payants
Par: Deux Rives

Maire de Massueville de 2005 à 2021, Denis Marion commente l'actualité en tant que chroniqueur au journal Les 2 Rives. Photo Simon Ménard

En trois semaines, avec deux sorties média puis un très beau cahier spécial dans La Presse + de dimanche dernier, le Chantier d’attraction de la main-d’œuvre a marqué des points et démontré sa crédibilité. Au nom de toute une région, la nôtre.

Publicité
Activer le son

En allant cherchant des fonds importants, 1,7 millions $ en subvention, grâce à la mobilisation plus d’une quinzaine d’organismes de chez nous et avec l’appui actif du Conseil de la MRC de Pierre-De Saurel, le Chantier s’active.

Il a réuni les entreprises du secteur de la métallurgie, la première industrie de la région, pour les faire travailler ensemble aux défis de main-d’œuvre créé par la pénurie. Il annonce déjà son intention de faire de même avec les entreprises d’autres secteurs d’activités. Puis il réunit en quelques jours tous ses partenaires pour une conférence de presse tenue à l’Hôtel de Ville de Sorel-Tracy à l’invitation du Comité sectoriel de main-d’œuvre en métallurgie pour démontrer que la région est prête à accueillir des réfugiés ukrainiens qui souhaiteraient s’établir chez nous, un geste de solidarité régionale bienvenu dans le contexte international actuel.

Puis, très rapidement, avec le soutien d’une trentaine de partenaires qui acceptent d’y contribuer financièrement, il réussit à réaliser cette publication dans La Presse +. Une belle occasion de se prouver à nous-mêmes que nous pouvons être fiers de ce que nous avons à offrir. Et une belle vitrine pour que d’autres, ailleurs au Québec, constatent les avantages et la beauté de notre coin de pays.

Au fond, ce n’est pas surprenant, le Chantier répond très concrètement et avec intelligence aux besoins des organisations et des entreprises de la région qui ont envie que ça bouge. En avançant groupés. On le dit depuis tellement longtemps, la seule façon de réussir, la seule façon d’atteindre des résultats, c’est de travailler de concert.

Dans le domaine de l’attraction, de l’accueil et de la rétention des talents et des familles à Sorel-Tracy et dans toutes les municipalités de la région, le Chantier est en train de démontrer qu’il peut jouer le rôle de chef d’orchestre. C’est ça, le leadership.

Comme un malaise

Non, je n’ai pas de problème avec la volonté du gouvernement de François Legault de chercher à amoindrir l’impact de l’inflation galopante qui fait augmenter les prix dans plusieurs domaines, de l’alimentation au logement. C’est certainement une responsabilité que peut assumer un gouvernement.

Non, je n’ai pas vraiment de problème avec ce montant de 500 $, même si ça aurait été plus significatif que la somme globale de 3,2 milliards $ soit plutôt offerte aux familles pour qui ces montants auraient pu faire une vraie différence dans leur quotidien.

Mais qu’est-ce que ça changera pour vrai au cours des prochains mois ou encore l’an prochain? La CAQ et monsieur Legault seront vraisemblablement réélus à l’automne. Les problèmes causés par l’inflation très élevée demeureront avec ce gouvernement pour un bon moment. Que fera-t-il l’an prochain? Espérons que nous aurons de vraies réponses durant la campagne électorale que l’on voit poindre à l’horizon.

Mais surtout, qu’est-ce que ça dit de nous, qui acceptons ce geste qui semble venir d’une époque qu’on pouvait croire révolue? Il est là, mon malaise.

image