8 février 2022
Grève chez ArcelorMittal : une offre rejetée massivement par les employés
Par: Jean-Philippe Morin

La grève pourrait perdurer chez ArcelorMittal puisque les syndiqués ont refusé massivement la dernière offre de l’employeur. Photo tirée de Facebook

Les trois sections locales des Métallos en grève à l’usine Contrecœur-Est et Longueuil d’ArcelorMittal ont massivement rejeté une offre considérée « globale et finale » de l’employeur, le lundi 7 février, en soirée.

Publicité
Activer le son

La section locale 6586 (Contrecœur-Est) a rejeté l’offre à 99 %, tandis que les sections locales 8897 (Longueuil) et 8060 (bureaux) l’ont rejetée à 98 %.

Les taux de participation se situaient entre 92 % et 95 %, selon ce que rapporte le Syndicat des Métallos sur sa page Facebook.

« Le message à l’employeur ne pourrait pas être plus clair : ses offres patronales ne sont pas à la hauteur des attentes de nos membres. La solidarité est forte. La grève se poursuit », fait valoir le représentant syndical des Métallos, Michel Courcy.

Pendant ce temps, les syndiqués continuent de se relayer devant les installations de Contrecœur pour manifester. Rappelons que la convention collective des quelque 800 employés des trois sections locales est échue depuis le 31 janvier. Les négociations achoppent au niveau monétaire et non au niveau normatif.

À lire aussi : 
Les employés d’ArcelorMittal à Contrecœur-Est toujours en grève
Un mandat de grève fort chez ArcelorMittal Contrecœur-Est

image