22 novembre 2021
Jean-Bernard Émond décerne la médaille de l’Assemblée nationale à trois citoyens
Par: Jean-Philippe Morin

Alain Goulet, Francine Morin et Aude Lavallée ont tous reçu la médaille de l’Assemblée nationale des mains du député Jean-Bernard Émond, le 20 novembre. Photo Philippe Manning

Le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond, a décerné la médaille de l’Assemblée nationale du Québec à trois citoyens de la région, soit Aude Lavallée, Francine Morin et Alain Goulet, le samedi 20 novembre, à l’Hôtel de la Rive, dans le cadre d’une cérémonie intime.

Publicité
Activer le son

« Après tout ce que nous avons traversé en tant que communauté, il était important pour moi de reconnaître la contribution de personnes d’exceptions, engagées, audacieuses et courageuses qui représentent admirablement la richesse de notre région », dit-il.

Aude Lavallée, une adolescente de 16 ans, a reçu la médaille de l’Assemblée nationale en reconnaissance de son geste héroïque de septembre 2021 ayant permis de sauver la vie de Raymond Boisvert. Nous avions d’ailleurs rapporté dans nos pages son exploit réalisé de sang-froid qui a permis à M. Boisvert, qui avait subi un arrêt cardiaque, de s’en tirer indemne.

Première mairesse de Saint-Bernard-de-Michaudville et première femme préfète à la MRC des Maskoutains, Francine Morin s’est fait remettre la médaille de l’Assemblée nationale en reconnaissance de son engagement en politique municipale, ainsi qu’à son apport considérable à la MRC des Maskoutains.

Finalement, Alain Goulet est reconnu dans la communauté pour sa grande implication dans différentes causes en plus d’agir concrètement à l’amélioration de l’accès aux soins de santé dans la région. Récemment, avec sa famille, il a remis 500 000 $ à la Fondation Hôtel-Dieu pour sa plus récente campagne, ce qui porte son total en dons à plus de 1 M$ depuis le début de sa vie. C’est donc en reconnaissance de son implication philanthropique, ainsi qu’à son soutien indéfectible à la communauté que le député de Richelieu lui a remis la médaille de l’Assemblée nationale.

« Chers récipiendaires, la médaille que vous recevez aujourd’hui est bien plus qu’une marque de reconnaissance. Bien qu’elle vous soit remise par un seul homme, c’est la gratitude de toute une communauté qui se cache derrière cette distinction », a adressé Jean-Bernard Émond aux lauréats.

La Médaille de l’Assemblée nationale du Québec est remise par les députés en guise de reconnaissance, à des personnes de leur choix ou à titre de cadeau officiel, à des députés d’autres parlements, à des élus ou à d’autres personnalités lors de missions à l’extérieur du Québec ou à l’occasion d’accueils à l’hôtel du Parlement. Un registre permanent des récipiendaires existe depuis mars 2001.

image